Il était une fois Gwendoline

Et son ami un élégant dindon

 

Ding dong ding dong

 

Celui-ci aimait la mandoline

Faut dire qu’il avait un don

 

Ding dong ding dong

 

Mais problème ce vendredi

Pour l’ami dindon…

 

Ding dong ding dong

 

Dans son smoking le dandy

Dodeline : la faute à l’amidon ?

 

Ding dong ding dong

 

Et v’là le dindon qui se dandine

Gwendoline Gwendoline

 

Ding dong ding dong

 

Un dandy qui se dandine

Un dindon qui dodeline

 

Ding dong ding dong

 

C’est la faute à Gwendoline

Gourgandine gourgandine

 

Ding dong ding dong

 

Là-haut sur la colline

Le dindon pourtant dine

 

Ding dong ding dong

 

Il dine mais glougloute

Et Gwendoline a un doute

 

Ding dong ding dong

 

N’aurait-elle pas si pressée

Sa chemise trop empesée ?

 

Ding dong ding dong

 

Et v’là le dindon qui tousse

Et tout autour tous toussent

 

Ding dong ding dong

 

Pauvre dindon c’est redondant

Tousser autant dehors que dedans

 

Ding dong ding dong

 

Une idée vient enfin à Gwendoline :

Un p’tit coup de ventoline…

 

Ding dong ding dong

 

Et là-haut sur la colline

Le dindon fit enfin entendre

Sa mandoline…

 

Au bonheur de Gwendoline

 

Ding dong ding dong.

 

 

Dominique Montalieu

« détourneur de mots »

Inédit 06.2018