Les Maux Camés

03 avril 2020

Vous sers-je un p'tit café convivial?

 

Avoir ? Pas si simple…

J’eus : de si bon matin ?

D’accord mais pas de chaussette !

Tu eus : n’importe quand

D’accord mais qui donc conspues-tu ?

Il eut : mais plutôt en soirée !

Sacré lettré !

Nous eûmes : toujours le matin

La bonne odeur du café !

Vous eûtes : pour durer

Sans toit de paille !

Ils eurent : pour la vie ?

Sacrées têtes de cochons !

Posté par Jeff labrit à 10:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 avril 2020

Celle du jour...Grand parapluie malade

 

Nuages nuages…

Le ciel s’emplit de moutons

Le berger sans âge

Rentre ses blancs gloutons.

Son grand parapluie

Rit com’une baleine :

« Cà f’ra pas un pli

Mouillée mouillée sera la laine ! »

Mirage mirage

Le ciel a rentré ses moutons

Le berger au passage

A ressorti ses blancs gloutons !

Le berger sans âge replie

-Baleines en marmelades-

Le grand parapluie

Tout sec et malade…

Courage courage

Bêlent les blancs gloutons

Le parapluie enrage :

« Vite à la ferme rentrons ! »

Le grand parapluie

Pleure com’une madeleine :

Pas une goutte pour lui

A sec sur ses baleines !

Soulage soulage

A l’endroit où il tond

Le berger sans ambages

Le guérira de ses boutons !

Au grand parapluie

-Coûte que coûte-

Le berger sans âge toute la nuit

Fera prendre ses gouttes !

 

 

En espérant que le jour ne sera pas trop lointain où nous prendrons nos gouttes salvatrices...Bonne journée à toutes & tous

Posté par Jeff labrit à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2020

Sûr: il a déjà éclaté, ce drôle d'orage: jusqu'à quand va t'il donc faire des ravages ?

En attendant l’orage…

 

Le ciel était pesant

Ce soir d’été

Epuisants épuisants

Ces moments haletés.

Ils avaient frissonné

Durant trop longtemps

Mais rêvaient d’un frais sonnet

Regrettant le printemps.

Echange de mots à la hâte :

«Evitons tout contact

De nos deux corps moites moites…»

Mais dès que le ciel sera moins ouate

De nouveau ils partageront leur couche

Afin de vite faire moite-moite ! »

 

Posté par Jeff labrit à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2020

S'il vous plait ,ne décourageons pas les bonnes volontés !

Un ange

Il y avait au ciel

Un ange plein d’ardeur

Il assumait l’essentiel

Bossant à pas d’heure.

Un ange qui bosse

Un boss aux anges

Un sacré beau gosse

Qui bosse et dérange.

Une âme charitable

Sans doute pour la cuisse

L’invita à sa table

Mais dégusta son aile.

Depuis il y a au ciel

Un ange paradeur

Il assure confidentiel

Ne pas bosser une heure .

On devrait pas couper

Le zèle d’un ange…

 

Posté par Jeff labrit à 10:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2020

la petite du jour: (une petite envie de s'évader ? N'hésitez pas, ici aucun danger !)

 

Mettre les voiles…

Elle portait la culotte

Lui petit bateau…

Avait le coeur qui navire.

Il était catamaran

Elle pas du tout

Il avait pas de spi

Elle allait pas à Spa

Elle rejoignit Tulle

Et puis son couvent.

Il resta à quai :

Elle avait pris le voile.

Posté par Jeff labrit à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 mars 2020

La petite du jour (& puisqu'on est dimanche...)

 

Ite missa est

Elles quittent l’office

En saluant le père

Derrière les novices

Gagnant leur repaire.

La messe est dite

Débutent les leurs

Basses et inédites

Auprès du bateleur.

Elles tiennent le crachoir

Délaissant le bénitier

Pas besoin de s’asseoir

Débiner quel beau métier.

Derrière leurs voilages

Les commères dévoilent

Les secrets de village…

Hameaux couverts.

Posté par Jeff labrit à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2020

Petite musique du jour

Concert de hautbois

Le vent s’était levé

Avait débuté

Son concert dans la forêt…

Accorte

Les arbres à futaie

Leurs instruments.

Le saule monta en gamme

De fadaises en dièse.

Derrière la falaise

Un fat l’avait

Traité de fils de ut

Il fit le gros dos.

Sa mie l’île

De Ré

Rassembla sa portée…

Pause.

La mesure était à son comble

La terre se mit à trembler

Alors le saule ferma à clé

Puis se déroba.

 

Rideau.

Posté par Jeff labrit à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2020

La petite du jour

 

J’aurais bien aimé…

J’aurais bien aimé

A petits coups de prose

Un peu m’arrimer

A la Bibliothèque Rose.

J’aurais pu après l’apéro

A l’heure où rien ne bouge

S’il n’y avait eu Perrault

Servir un chaperon rouge.

Ou encore au débotté

S’il y a plus un chat

Sur l’île de Beauté

Y dégoter un pacha..

J’aurais enfin aimé

Brosser la jument verte

Mais Marcel Aymé

L’avait déjà découverte.

Posté par Jeff labrit à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2020

La "poésie" du jour

S’en retourner…

Il était verso

Elle lui fit signe

Message perso

Près de la consigne.

Ravaler sa salive

Et se retourner

Récupérer sa valise

Et s’en retourner.

Se faire la malle

Et se faire du bien

Au pays d’Aumale

Un désir pubien.

Message perso

Près de la consigne

Il serait recto

Plaisir insigne…

De vice elle versa.

Posté par Jeff labrit à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2020

Une poésie par jour...

Lili

Porte des Lilas

L’était une sainte Lili

Elle portait des lilas

A Sainte Eulalie.

Il la trouvait jolie

Lili son Julot

Elle le troublait Julie

Lili d’la rue Joliot.

Pas d’incurie

D’la rue Joliot

A son écurie

Il la mena Julot.

Un peu après ripaille

Là Lili il troussa

Et la laissa sur la paille…

Son papa toussa !

Porte des Lilas

L’été à Sainte Eulalie

Elle portait des lilas…

L’était enceinte Lili !

 

 

On ne tousse pas toujours pour la même cause...

Posté par Jeff labrit à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]